Kyoto, Jardin japonais, Le jardin sec du Ryoan-ji ( Karesansui )..

Les premiers jardins de ce type apparurent à la période Kamakura,ce n’est qu’à la période Muromachi qu’ils deviennent de véritable jardins japonais .

Ils sont composés de rochers, graviers et rares végétaux. Ce sont des jardins essentiellement consacrés à la contemplation. Ils symbolisent la montagne et l’eau ( qui est représentée par l’utilisation et la mise en forme du gravier ).

Celui du Ryoan-ji, temple du dragon paisible, est sans doute le plus connu…

Kyoto, Ryoan-ji ( Copyright Soleil Levant 75 )

Il se trouve au nord-ouest de Kyoto près du Ninna-ji et du Kinkaku-ji, le pavillon d’or.

Daiunzan Ryoan-ji fut construit en 1450 par Hosokawa Katsumoto, l’un des plus puissants seigneurs de l’époque, vassal du shogun Ashikaga. Le karesansui ( jardin sec ) aurait été construit  vers 1499.

 

Kyoto, Ryoan-ji ( Copyright Soleil Levant 75 )

 

Pour en savoir plus:  Les jardins japonais, symbolisme de la nature ( Nippon.com )