Le maquillage des déesses de Kyoto..

Les Geiko sont des artistes expertes dans l’habillement en kimono, la musique classique, la danse, les rapports sociaux et la conversation, des jeux…Le mot « geisha » se traduit approximativement par « personne d’arts » ou « femme qui excelle dans le métier de l’art »

Le maquillage se caractérise par la pâleur du visage entièrement fardé de blanc. On utilise une brosse de bambou, puis on tamponne l’excédent  avec une éponge. On recouvre également la nuque en laissant apparaître une petite partie de peau naturelle.

Kyoto, Maiko..

On utilise le rose et le rouge pour les joues, les yeux et les lèvres. On trace les sourcils et les yeux avec du charbon de paulownia ou du khôl. Les lèvres sont entièrement recouvertes de rouges, sauf pour les maiko qui souvent ne maquillent que leur lèvre inférieure. Elles donnent ainsi l’impression d’avoir un air un peu boudeur.

Geiko, Kyoto. ( Copyright Soleil levant 75 )

La technique du maquillage est longue à acquérir. Les maiko sont aidées par leur okâsan au début de leur apprentissage avant de pratiquer seules par la suite..

Geiko, Kyoto..