Tohoku: Conséquences de l’épidémie de Coronavirus, Les cérémonies commémoratives de la grande catastrophe de 2011 annulées ou réduites au minimum.

L’épidémie de coronavirus a contraint les autorités locales à réorganiser ou annuler les cérémonies commémoratives prévues le 11 mars.

Le 11 mars 2011 un séisme majeur et un gigantesque tsunami dévastaient le Tohoku et provoquaient une des plus grandes catastrophes nucléaires de l’histoire. Près de 25 000 personnes périrent lors de cet événement dramatique qui marquera à jamais l’archipel du Japon.

Tohoku, 11 mars 2011 (Soleil Levant 75)

Chaque année, à la date anniversaire de la catastrophe, des cérémonies commémoratives sont organisées à Tokyo et dans diverses municipalités du Tohoku.

Cette année, l’épidémie de Coronavirus qui se propage incite les autorités locales de sept municipalités du Tohoku à réduire au minimum ou annuler les manifestations du 11 mars.

A Tokyo, on envisage aussi d’annuler la cérémonie.